Logo

EMDR

Auteur: Jean Charles DUPET 09/09/2016

EMDR


Une méthode efficace pour évacuer un grand nombre de traumatismes.

Quelle est cette technique découverte par la psychologue américaine Francine Shapiro ? À quoi sert-elle ? Quand et comment l’utiliser ? Je vais m’attacher aujourd’hui à répondre à ces questions.

En quoi consiste l’EMDR (eye movement desensitization and reprocessing) ou désensibilisation et reprogrammation par mouvement des yeux .


Ce procédé est le fruit d’une découverte étonnante de Francine Shapiro. C’est dans un parc, perdu dans des pensées négatives et récurrentes que Francine Shapiro découvre la puissance de l’EMDR. En déplaçant ses yeux hâtivement de gauche à droite, elle constate le retrait de ces pensées obsédantes. Forte de cette découverte, elle enseigne cette technique à un grand nombre de praticiens. À ce jour, des milliers de personnes l’utilisent dans le monde entier.


L’EMDR montre son efficacité dans un large registre. Du petit choc émotionnel aux puissants traumatismes, cette technique agit rapidement et opère parfois de véritables petits « miracles ». À ce jour, certains praticiens l’utilisent contre les addictions, les états dépressifs et les habitudes morbides. Ça porté n’est pas encore totalement définie. Il reste bien des domaines à l’intérieur desquels l’EMDR trouvera sa place et prouvera encore ses effets bénéfiques. Cependant, elle est déconseillée aux personnes atteintes de problèmes cardiaques, d’états psychotiques ou de pulsion suicidaires.


Le principe est de dissocier l’émotion du souvenir. Revoir une scène traumatisante pendant que les yeux suivent le mouvement de gauche à droite à un rythme cadencé permet cette dissociation. L’EMDR est en fait un cocktail ou l’hypnose la relaxation et d’autres impacts cognitifs sont présents. Les émotions paralysantes, responsables du mal-être s’évanouissent et laissent place à des sensations agréables et libératrices.
Cette méthode se montre souvent tellement simple qu’elle suscite des interrogations. Ce mouvement oculaire réactive la capacité de notre cerveau à s’auto guérir. Il pourrait s’agir d’une forme de reprogrammation de la commande centrale. Lorsque nous reprogrammons un ordinateur victime d’un « bug », la réponse est immédiate, le fonctionnement est à nouveau cohérent. Le cerveau humain n’est-il pas un fabuleux ordinateur d’une puissance incroyable ? L’EMDR est un des moyens d’en réparer les erreurs.

Jean-Charles DUPET.

Dans la même catégorie